- 20 janvier 2019 -


Accueil > Randonnée et ... De tout un peu ! > Randonnée > Une moustiquaire pour hamac

Une moustiquaire pour hamac

Un bon copain m’invitant à passer quelques semaines dans la forêt tropicale guyanaise m’a demandé de réaliser deux moustiquaires pour hamac selon un modèle qu’il utilise déjà. La forme, voir schéma ci-dessous, ressemble à une chemise bien plus large que haute et dont on a pas fait de trou pour la tête !

Moustiquaire_01
Par les manches, on passe les suspentes du hamac. La moustiquaire est suspendue par cinq petites pattes (en bleu) prolongées par des élastiques à une cordelette tendue au-dessus du hamac. Deux petites pattes (en rouge) placées à l’intérieur du hamac permettent d’accrocher une lampe par exemple.

A l’extrémité de chaque manche est placé un élastique permettant d’enserrer les suspentes pour l’étanchéité aux insectes. Un bloc-cordon permet de maintenir tendu cet élastique.

La hauteur de la moustiquaire est telle qu’elle recouvre tout le hamac en pendant tout autour. Sa forme épouse celle du hamac bloquant ainsi le passage pour les insectes.

Les avantages de cette structure sont :

En fait, j’en ai réalisé trois. Deux avec du tissu moustiquaire CLASSIC 5863 B (32 g/m²) issu du Vieux Campeur et une avec de l’organza (19 g/m²) (trouvé chez Mondial Tissus). Les première pèsent respectivement 200 g et la troisième pèse 130 g.

Quelques images avec la moustiquaire en organza

Moustiquaire_02
Voici la réalisation, pour l’instant sur un fil à linges. On remarquera les deux manchons par lesquels passent les suspentes du hamac.


Moustiquaire_03
La moustiquaire englobe le hamac (vide ici). Elle est accrochée directement à la faîtière, sans élastiques. L’utilisation de ces derniers permet d’absorber les tensions provoquées par les mouvements du hamac sur la moustiquaire. Les manchons sont resserrés sur les suspentes. On remarquera les noeuds faits aux extrémités basses de la moustiquaire. Ils permettent de mieux envelopper le hamac.


Moustiquaire_06
Tiens, c’est habité ! On voit que la moustiquaire aidée des noeuds aux extrémités basses se referme bien sur le hamac.


Moustiquaire_04 Moustiquaire_04
Détail des manchons. Ils sont réalisés dans un tissu plus résistant que l’organza car ils sont soumis au frottement sur les suspentes.
  • Ci-dessus, le manchon est ouvert pour pouvoir y passer le hamac.
  • A droite, le manchon est fermé par l’élastique qui est lui, freiné par le bloc-cordon.


Moustiquaire_07
Une petite dernière. En cas de pluie, placer sur les cordes de maintien du hamac une petite bande de tissu hydrophile (coton, laine) pour drainer l’eau qui coule sur la corde et éviter ainsi qu’elle ne se propage dans le hamac.

Retour

Tontodailleurs